La vie du quartier Neudorf - Deux Rives à Strasbourg
©Pixabay

Morosité dans le monde du travail : réagissez !

Stress, mal-être, insécurité, peur de la perte d’emploi, …nous sommes confrontés la plupart du temps à ces situations dans nos vies professionnelles. Mais comment y faire face ?

Lorsque l’on étudie les diverses statistiques du monde professionnel, que ce soit en termes de satisfaction, de bien-être et motivation au travail, mais aussi celles des licenciements, les faits confirment ce à quoi bien des personnes sont confrontées : le climat actuel est morose voire pesant, les conditions de travail de plus en plus dures, la qualité des relations dégradée, les rythmes accélérés, les tâches plus complexes. Stress, mal-être et insécurité sont souvent présents, voire une perte d’emploi plane au-dessus de nos têtes. Le travail constituant une partie importante de notre vie, cela n’est pas sans conséquences sur notre sphère privée. Qui ne connaît pas l’épuisement ou ne rencontre des difficultés à s’endormir à cause des tensions accumulées au cours d’une journée de travail par trop difficile ? Le « Ras-le-bol » et l’épuisement s’en suivent souvent, ce qui se reflète par exemple dans une récente étude de Odoxa, montrant par exemple que 8 cadres sur 10 déclarent être prêts à changer de métier !

Faire appel à un coach pour trouver le parfait équilibre

En regard de ce climat général, de plus en plus de gens cherchent des solutions pour retrouver ou conserver l’équilibre et une meilleure qualité de vie. Pour certains, il peut s’agir de mieux vivre son travail, en ayant recours à diverses activités extra-professionnelles qui permettent de se ressourcer et contrebalancer des effets néfastes (comme le sport, le yoga, la méditation, etc.) Pour d’autres, le vécu au travail peut être le déclencheur pour réfléchir sur sa vie pour mieux comprendre et faire face à un mal-être.
Que ce soit pour mieux vivre son travail ou se réorienter, il existe une démarche alternative et/ou complémentaire, pour faire face à des difficultés, vivre plus sereinement, voire préparer un virage professionnel : recourir à un coach. Ce type d’accompagnement est déjà très usité depuis quelques décennies dans certains pays, USA en-tête. La France, bien qu’encore en retrait des statistiques mondiales, rattrape peu à peu son retard dans ce domaine. Le secret de la réussite du développement du coaching semble résider dans l’efficacité de sa méthode, basée sur une approche pragmatique et éprouvée : selon une étude mondiale faite par la fédération ICF en 2014, 85% des personnes qui se sont fait coacher sont satisfaites ou très satisfaites des résultats, et envisagent d’y recourir à nouveau dans l’avenir.

Une prise de conscience par le questionnement

La relation d’accompagnement que propose le coaching est orientée vers la recherche et la mise en œuvre de solutions concrètes à des problèmes pratiques et actuels rencontrés. Le coaching est une opportunité pour réfléchir sur sa vie, trouver des réponses à des questionnements, comprendre et conscientiser les difficultés et frustrations rencontrées. Loin des recettes toutes faites, c’est par une écoute attentive et bienveillante du coach et grâce à son questionnement pertinent que des prises de conscience sont rendues possibles au fil des entretiens. Celles-ci sont autant de portes ouvertes qui font apparaître des solutions simples qui pourront être mises en place de façon individuelle. Le coach ne vous apporte pas de solutions mais vous aide à les découvrir en tenant compte de votre différence et individualité. Le coaching permet non seulement un changement réel à court terme mais les prises de conscience réalisées apporteront, une fois intégrées, une aide durable et favorable pour avancer dans sa vie et se sentir plus épanoui et serein.

La méthode : prendre soin de sa tête et de son âme

Par définition, le coaching est un accompagnement de relative courte durée. Un suivi par le coaching pour une thématique individuelle donnée peut se faire en général en une dizaine de séances, soit par exemple sur 3 ou 6 mois, chacune d’une durée d’une heure trente environ. Pour employer une métaphore, “la vie c’est comme le vélo : il faut au moins de temps en temps pédaler pour continuer d’avancer et ne pas tomber ” !
Quand la pression est forte et le mal-être présent, il ne faut pas seulement prendre soin de son corps, mais aussi de sa tête et de son âme. Les bonnes raisons pour se faire coacher ne manquent pas. Tenir bon dans une situation professionnelle difficile ou mieux-vivre son travail, éviter le point une rupture ou le burn-out, se questionner sur sa situation professionnelle, faire un bilan avant d’aborder une prochaine étape de développement, et tout simplement vivre plus épanoui. Ce sont autant d’objectifs pour lesquels le coaching permet de découvrir en soi de nouvelles ressources et de bénéficier d’un réel soutien.

Alexandre Bouriant
Différence Coaching
Tél : 06 47 14 49 53

à voir également dans cette catégorie

Tribune libre

Et si on créait une coopérative alimentaire participative ?

Tribune libre

Mécénat d’entreprise ou sponsoring : Allier l’utile à l’agréable !