La vie du quartier Neudorf - Deux Rives à Strasbourg
Franck Graille, expert-comptable à Prisme Expertises. Photo © Bartosch Salmanski

Franck Graille, « tout est beaucoup plus simple et agréable avec un « bonjour »

Nous sommes allés à la rencontre de Franck Graille. Âgé de 30 ans, cet originaire de Lagny-sur-Marne (77) est associé gérant du cabinet d’expertise comptable Prisme Expertises à Strasbourg Neudorf.

Pourquoi il a choisi Neudorf

À mes yeux, Neudorf est le deuxième cœur économique et social de Strasbourg. Après avoir étudié l’ensemble des acteurs économiques du quartier, c’est avec une grande surprise que nous nous sommes rendus compte que les habitants n’avaient pas beaucoup de choix sur la zone pour se faire accompagner dans leurs projets. Mon associé étant un pur Neudorfois et fort de ce constat, nous avons naturellement choisi de nous installer au cœur du quartier (proche de la place du marché).

Son endroit préféré dans le quartier

Sans hésitation, je dirais les restaurants du quartier ! Le quartier est vivant de par ses habitations, mais les commerçants jouent un rôle crucial dans les relations humaines. Cet esprit de « petit village » est particulièrement présent dans les restaurants du quartier et c’est toujours un réel plaisir d’y passer de bons moments à déguster les plats de nos talentueux chefs et à rencontrer les habitants.

Ce qui l’a marqué depuis l’installation de son entreprise

Quelques semaines après notre installation, mon associé et moi avons eu la surprise et le plaisir de recevoir un habitant du quartier qui sonnait à l’improviste pour faire connaissance, car il venait de s’apercevoir qu’un nouveau professionnel s’était installé. Ce geste anodin en dit long sur l’état d’esprit chaleureux des habitants du quartier (qui n’est pas présent partout sur Strasbourg).

Ses centres d’intérêts

Je suis une personne curieuse par nature et possède donc plusieurs centres d’intérêts. Je dirais que je suis un voyageur et un épicurien. À titre d’exemple, je suis parti une année faire le tour du monde en sac à dos accompagné de ma femme pour découvrir de nouvelles cultures et civilisations avant de m’associer avec Cédric pour ouvrir notre cabinet. Je suis un épicurien dans le sens où j’aime la vie et les bonnes choses qu’elle offre…

Le métier de ses rêves

Aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai toujours souhaité devenir un expert-comptable. Après plusieurs échanges avec le père d’un ami évoluant dans ce milieu, j’ai compris qu’il s’agissait d’un métier technique, compliqué, mais tellement riche s’il était correctement orienté. C’est toujours un plaisir d’accompagner, de conseiller et d’aider des chefs d’entreprise vers la réussite grâce à nos échanges. Je pense que cet équilibre entre technique et relation humaine privilégiée est la réelle richesse de notre métier.

Son rituel pour garder le sourire quand ça va mal

Je n’ai aucun rituel ! Je suis un optimiste de nature. Après un tour du monde, on se rend aussi compte de la chance que cela représente d’être français. Être optimiste ne signifie pas que tout soit facile pour autant. Cependant, au regard de mon expérience personnelle et de mes voyages, je suis certain que tout est beaucoup plus simple et agréable avec un « bonjour », « merci » et un « sourire ».

Son mot de fin

Souriez et la moitié du chemin est déjà fait !

à voir également dans cette catégorie

Portrait

Cédric Ihlen, « J’ai parfois un côté bisounours ou bon samaritain »

Portrait

Rachid Bouzid, « je rêvais d’avoir ce restaurant et j’ai fini par l’acheter »