La vie du quartier Neudorf - Deux Rives à Strasbourg
Affiche du film Food Coop. © Lardux Films.

Et si on créait une coopérative alimentaire participative ?

En novembre 2016, j’ai découvert au cinéma le documentaire Food Coop de Tom Boothe. C’est l’histoire de la Park Slope Food Coop, une coopérative alimentaire basée aux Etats-Unis qui compte 17 000 adhérents. Soit 17000 travailleurs qui consacrent tous les mois 2h45 de leur temps à gérer au quotidien une épicerie collaborative et participative.

Avantages : Les produits sont presque deux fois moins chers que dans les commerces traditionnels et ils sont surtout de qualité.
Le concept m’a tout de suite séduite. J’ai trouvé que c’était une idée simple et excellente de faire participer les clients d’une épicerie et les producteurs pour une meilleure alimentation à moindre coût.


La création de la première épicerie collaborative à Neudorf

Je voudrais reprendre le concept et implanter la première épicerie collaborative de Strasbourg dans notre quartier. Des projets similaires sont nés en France notamment à Paris avec La Louve, ouvert en décembre 2016, et aussi à Bordeaux, Nancy, Mulhouse… C’est un projet important car l’économie sociale et solidaire, c’est l’avenir. De plus, il est pensé pour que les habitants travaillent ensemble à leur mieux être.

A travers ce projet , il est question d’apporter des réponses humaines créatrices de lien face à l’isolement, de promouvoir des idées simples qui marchent et qui sont porteuses d’espoir, de créer et consolider les liens sociaux dans le quartier. Ce sera la concrétisation d’un projet social collectif.


Les démarches entreprises et les besoins

J’ai pris des contacts avec des structures du quartier comme l’antenne du Neufeld du centre socio-culturel et la Maison citoyenne qui soutient les projets des habitants à travers les “mercredi du faire ensemble”. J’ai aussi contacté la maison de production du film Food Coop afin qu’il y ait une diffusion dans une salle de cinéma à Strasbourg.
Je voudrais que les personnes intéressées puissent assister à cette projection afin de mieux comprendre le projet et que nous puissions échanger par la suite sur la manière dont nous pouvons mettre la structure en place. C’est un grand projet pour le quartier qui va prendre du temps, mais c’est une aventure humaine réalisable.
Il faudrait médiatiser l’initiative pour trouver des coopérateurs(trices) motivé(e)s auprès des structures du quartier déjà existantes et des habitants intéressés, organiser des ateliers pour discuter des différentes facettes du projet. Pour cela, j’ai besoin de vous.

Françoise Pelerin,
Neudorfoise depuis 3 ans.

 

à voir également dans cette catégorie

Tribune libre

Le conseil bien-être de Laetitia – Votre maison, votre source de bien-être

Tribune libre

Morosité dans le monde du travail : réagissez !